Nous y voilà enfin, une des 7 nouvelles merveilles du monde, le fameux Machu Picchu ! C’est l’emblème du Pérou et un des sites les plus visités d’Amérique du Sud. Il existe tellement de façons différentes de découvrir cette cité Inca, la plus célèbre du monde, un vrai casse-tête ! Pour y aller, nous avons choisi l’option la plus économique, on vous raconte comment 😊.

Le fameux graal, le ticket !

Pour rentrer au Machu Picchu, il faut bien sûr son ticket d’entrée ! Le gouvernement limite les entrées à 2500 par jour donc anticipez un peu pour la prendre. 

Où acheter son entrée ?

Nous l’avons acheté à Cusco au Musée d’histoire régional quelques jours avant. Il est possible de l’acheter sur internet, sur le site officiel www.machupicchu.gob.pe, pensez à bien imprimer le billet ! Il est également possible de l’acheter à Aguas Calientes.  

Les différentes entrées au Machu Picchu 

Il existe différents tickets pour découvrir le Machu Picchu : 

  • Le ticket simple : pour un accès à tout le site du Machu Picchu. Il faut choisir l’horaire de visite, de 6h du matin à 14h de l’après-midi. Le prix est de 152 soles par personne (40€).
  • Le ticket simple avec la montagne Wayna Picchu : le prix est de 200 soles par personne pour visiter le site ainsi que la montagne qu’on voit sur toutes les photos ! La marche est longue et physique. Ce ticket est très célèbre et il n’y a que 400 places par jour donc réserver bien à l’avance. 
  • Le ticket simple avec la montagne Machu Picchu : le prix est de 200 soles par personne pour visiter le site ainsi que la montagne qui se situe en face du Wayna Picchu. Cette montagne est moins technique mais aussi longue, environ 2 à 3 heures.

Comment y aller ? 

Aucune route ne mène au Machu Picchu ! Le site se situe entre les montagnes du sud du Pérou est l’accès est plus ou moins compliqué, tout dépend de votre budget 😉. 

Pour se rendre au site inca, il faut aller dans le village d’Aguas Calientes qui se situe 400 mètres plus bas que le Machu Picchu. 

À pied

Il existe des treks sur plusieurs jours pour arriver à pied jusqu’au site comme le trek du chemin de l’Inca (très cher, autour de 300€), le Salkantay (5 jours) ou l’Inca Jungle Trail. Une bonne condition physique est nécessaire 😊. 

En train

Deux compagnies de train font le trajet entre Cusco ou Ollantaytambo jusqu’à Aguas Calientes, Inca Rails et Peru Rails. Les prix sont très chers, compris entre 70 et 350€ l’aller ! 

En bus + à pied (notre choix)

Depuis Cusco, prenez un bus jusqu’à Hidroelectrica. Le trajet dure environ 5 heures avec de nombreux virages, bords de falaise…

Il est également possible de prendre un bus depuis Ollantaytambo jusqu’à Hidroelectrica, ce que nous avons fait car nous étions dans la Vallée Sacrée avant. 

À partir d’Hidroelectrica, il faut suivre les rails de train à pied pendant 2 bonnes heures jusqu’à Aguas Calientes. La randonnée se fait très bien, c’est relativement plat et on se retrouve dans la jungle ! 

De là, passer une nuit à Aguas Calientes. Le lendemain levez-vous aux aurores pour monter à pied jusqu’au Machu Picchu (1h à 1h30 par les marches) ou prenez un bus depuis le centre du village (20 minutes de trajet). Il faut compter 80 soles aller retour (20€) pour cette dernière option. 

Et vous voilà enfin aux portes du Machu Picchu ! 😁

Quelques informations avant la visite 

📔 N’oubliez pas votre passeport et billet, car il y a un contrôle au niveau du pont pour ceux qui y vont à pied puis à l’entrée du site. 
🗺 Il ne donne pas systématiquement une carte du site à l’entrée, pensez à la demander, elle est plutôt bien faite.
⏰ Le site ouvre ses portes à 6h du matin et les ferme à 17h30.
👨 Depuis 2017, il est normalement obligatoire d’avoir un guide pour le visiter. Mais le gouvernement n’arrive pas à imposer cette règle. 
➡️ La visite du Machu Picchu se fait dans un SEUL sens ! Attention à bien respecter le sens des flèches car il est difficile de revenir en arrière et c’est sortie définitive… 
🏛 Certaines parties du site peuvent être fermées le matin ou l’après-midi, renseignez-vous pour organiser votre visite.
💧 Pensez à bien emmener de l’eau avec vous car il peut faire très chaud, et à certains endroits ça grimpe bien 😅. De plus, à l’entrée (ou sortie), ils vendent de l’eau très cher ! 
🌯 Il est interdit de manger sur le site, pensez à le faire avant ou après selon l’heure de votre visite. 
☀️ Également, prenez avec vous crème solaire, anti-moustique et des ponchos (en basse saison il peut pleuvoir)
📔 Pour un souvenir sur le passeport ou un carnet, un tampon représentant le Machu Picchu est mis à disposition à l’entrée (ou sortie) du site. 

Notre visite du Machu Picchu 

Notre parcours jusqu’à Aguas Calientes

Jeudi 15 août

Depuis Ollantaytambo, nous prenons un minibus pour parcourir les 150 kms qui nous séparent d’Hidroelectrica, le point de départ du Machu Picchu. Les routes sont bien sinueuses mais belles, le chauffeur roule plutôt vite ! Et puis la playlist est bien sympa : macarena, despacito, life is live… 🎶. Les paysages sont magnifiques et très verts avec des bananiers, palmiers, orangers… Cela change de Cusco ! Un arrêt plus tard pour une pause vomi (ça va nous sommes épargnés 😅), nous nous retrouvons au bord d’un précipice avec la rivière au fond de la vallée ! Nous passons par Santa Maria, Santa Teresa puis nous arrivons à Hidroelectrica vers 14 heures

Nous faisons une pause déjeuner avant d’entamer la marche qui suit les rails de train jusqu’à Aguas Calientes sur 12 kms. La balade est agréable, pendant 2 heures nous traversons des ponts, des forêts, il y a également quelques cascades. Nous croisons aussi de magnifiques papillons et oiseaux. Parfois des trains passent, on les entend klaxonner au loin, il faut donc bien se ranger ! 😅

Nous arrivons donc en fin d’après-midi à Aguas Calientes, qui ressemble étrangement à une station de ski ! Le train passe même au milieu de la ville, qui elle est entourée de montagnes. Il y a beaucoup de restaurants, de boutiques d’artisanat, et tout est très cher ! Après plusieurs recherches, nous nous installons pour deux nuits dans l’Hostel Machu Picchu Land B&B pour 50 soles la nuit dans une chambre privée avec salle de bain partagée. 

Le Machu Picchu, enfin !

Vendredi 16 août

Nous avons pris nos billets quelques jours avant à Cusco pour une entrée sur le site à 12h (l’après-midi il y a souvent un peu moins de monde). On a donc le temps et pas besoin de se lever aux aurores 😉. Nous partons quand même vers 9 heures de l’hôtel pour prendre le temps de marcher jusqu’à l’entrée. Le point de départ se situe au pont Puente Ruinas où il y a un contrôle de passeport et billet ! Mais nous devons attendre, car il n’est pas possible de passer avant 10h, soit 2h avant notre visite… C’est bon, on peut enfin y aller ! 

C’est parti pour 1700 marches sur 1,7 kms et 450 mètres de dénivelé 💪. Nous montons les marches de cet escalier interminable en suivant plusieurs touristes. Il fait chaud, très chaud, heureusement que le chemin est un peu ombragé 😅. Nous mettons 55 minutes jusqu’aux portes du site ! Une fois en haut, c’est la cohue, il y a beaucoup trop de monde 😱. Nous avons encore une heure devant nous, parfait pour manger nos sandwich.

11h55… 12h, c’est bon nous pouvons rentrer ! Nous y sommes enfin, c’est magnifique 😍. De nombreuses montagnes entourent ces vestiges Incas dont en toile de fond l’impressionnant Wayna Picchu culminant à 2700 mètres ! Aucun nuage, et un ciel bleu domine ce spectacle ☀️.

Un peu d’histoire : la construction du Machu Picchu aurait été commandée à partir de 1450 par le neuvième empereur inca, Pachacuti Yupanqui dit Pachacútec. La cité était composée de temples, palais, places, rues, fontaines, d’environ 200 maisons et des terrasses pour l’agriculture. Une centaine de personnes y vivaient. On ignore son rôle dans la civilisation Inca : centre cérémoniel, citadelle, centre administratif, dernière capitale de l’empire Inca ? Le mystère demeure… En tout cas on sait que la cité est une ville inachevée. Les habitants auraient appris la chute de Cusco en 1534 commis par les espagnols et auraient décidé de quitter leur ville de peur qu’elle tombe entre les mains des envahisseurs espagnols. Le site n’a été découvert qu’en 1911, le 24 juillet, par l’explorateur américain Hiram Bingham. Il donna le nom Machu Picchu à la cité qui signifie « vieille montagne » en quechua en reprenant le nom du pic rocheux. Le site a été classé au patrimoine mondiale de l’Unesco en 1983

Avec ces quasiment 5000 visiteurs par jour, nous ne sommes pas seuls ! Le Machu Picchu se divise en deux grands secteurs : le secteur agricole et le secteur urbain. Nous commençons la visite du site par la porte du Soleil, à peu près à 45 minutes de marche. Les Incas avaient construit quelques bâtiments pour contrôler l’accès du site de ce côté, appelé Intipunku. Il n’y a pas trop de monde sur ce chemin, à part des lamas 😁 ! Malheureusement, ces derniers étant habitués à brouter de l’herbe plus épaisse. Ils ont perdu leurs dents petit à petit jusqu’à en mourir. Aujourd’hui, seuls quelques-uns d’entre eux ont réussi à s’acclimater. La vue est superbe ! 

Nous redescendons ensuite pour aller au pont de l’Inca. Il faut s’enregistrer avant d’y aller, ça rassure 😅. Situé le long d’un sentier inca originel, le pont inca est un pont-levis en bois qui devait être levé ou baissé pour contrôler l’accès à la citadelle. Le sentier est parfois très abrupte mais nous avons une jolie vue sur Aguas Calientes et encore une fois de ce côté il y a très peu de monde !

En revenant, nous arrivons sur le secteur agricole avec ces nombreuses terrasses. Il y avait un système d’irrigation ingénieux en zigzag ! On cultivait surtout du maïs et des pommes de terre. 🥦

Nous entrons à présent dans le secteur urbain par la seule et unique porte que comptait la citadelle ! Toutes les ouvertures des habitations sont orientées vers le soleil levant. Les Incas n’avaient pas à transporter les pierres car elles étaient déjà présentes sur le sommet rocheux granitique. Pour casser les pierres, ils faisaient des trous dans les fissures et y inséraient du bois qui gonflait à force de le mouiller. La pierre se cassait alors sous la pression du bois. Malin 😉

Nous arrivons ensuite sur le lieu le plus important de la cité : la place sacrée. Celle-ci est entourée de temples (dont le temple des trois fenêtres), c’était ici que les cérémonies et rites avaient lieux. Nous souhaitons continuer par l’Intihuatana (« lieu où s’attache le soleil ») mais celui-ci est fermé pour sa conservation. Un guide nous informe qu’il n’est ouvert que le matin… aucune information à l’entrée ! 

En continuant on voit l’entrée du Wayna Picchu, une montagne où il est possible d’aller, mais il faut réserver longtemps longtemps à l’avance car l’accès est limité. On passe par un groupe de Trois-Portes, un bâtiment sans aucune fenêtre, qui était sûrement le lieu où vivaient les femmes ou vierges du temple. Puis nous passons à côté d’une construction où abrite deux espejos de agua (« miroirs d’eau »), qui servaient une fois remplie d’eau, à peut-être observer le ciel. Tout n’est que des suppositions 😅 ! Plus loin, le temple du Condor, un temple pour son adoration mais qui aurait pu aussi être les prisons de la Cité. Pareil, l’endroit est fermé et seulement ouvert le matin… 

Après presque 5 heures sur le site, nous décidons de redescendre. Il ne nous reste plus beaucoup d’eau mais le prix est exorbitant à la sortie, 4€ le litre 😱. Nous mettons 35 minutes pour arriver en bas au niveau du pont doublés par des locaux qui courent dans les marches en crocs ! 🤣 Nous rentrons à notre auberge après avoir mangé un lomo saltado au marché 😋. Cette journée aura bien été fatigante mais c’était incroyable ! 

Notre retour sur Cusco

Samedi 17 août

Nous nous levons de bonne heure pour avoir le temps de prendre un petit-déjeuner au marché et de faire le chemin retour vers Hidroelectrica. Cette fois-ci c’est beaucoup plus calme, on voit très peu de personnes. On croisera seulement un train ! Nous arrivons à 10h à Hidroelectrica. Notre but est de revenir sur Cusco en payant bien sûr le moins cher possible 😅. Un minibus nous propose 50 soles par personne jusqu’à Cusco, on arrive à négocier à 35 mais finalement ils prennent deux autres touristes qui acceptent à 50… Retour à la case départ ! 

Au bout de 40 minutes d’attente, un taxi veut nous emmener jusqu’à Santa Teresa, à 10 kms, pour 5 soles par personne. Ok ! À Santa Teresa, nous prenons ensuite un mini van jusqu’à Santa Maria pour 10 soles par personne. Puis arrivés dans ce village, nous remontons dans un bus cette fois-ci pour 45 soles pour deux jusqu’à Cusco

Ce trajet nous aura donc coûté 37,5 soles par personne au lieu des 50 soles annoncés au départ 😉. Mais bon, le trajet n’était pas direct, on a fait plusieurs changements, c’est le jeu quand on veut réduire les dépenses 😊. 

Avec quelques arrêts nous arrivons vers 18h à Cusco où nous retournons à la même auberge de jeunesse, Nous passons une très bonne soirée avec deux français, Loïc et Pauline, au restaurant Chakruna Native Burger, où comme le nom l’indique nous avons mangé des délicieux burgers 😋.

Notre budget pour deux

Voici en résumé notre budget pour deux pour ces 3 jours pour visiter le Machu Picchu : 

💳 Entrée du site : 316 soles (dont 6 soles de frais bancaires)
🚎 Trajet Ollantaytambo/Aguas Calientes : 50 soles
🛏 Nuits à Aguas Calientes : 100 soles 
🌮 Repas sur Aguas Calientes : 56 soles
🚎 Trajet Aguas Calientes/Cusco : 75 soles

Au total :

Soit 597 PEN
pour deux soit 298 soles/personne (79€)

Découvrir le Machu Picchu a été incroyable, un moment inoubliable. Il faut bien sûr s’attendre à ne pas être seul mais on ne regrette pas du tout de l’avoir fait ! Un site exceptionnel. 

4 Commentaires

  1. Marion Le Coz Répondre

    Que de souvenirs ! j’y etais aller en 2008 (pas de tickets a prendre a l’avance, pas d’horaires, pas de circuits ), j’y retourne dans 1 an et demi, je pique les infos 😉
    et j’avais été coincée très longtemps a santa Helena je crois (je ne sais meme pas comment j’etais arrivé jusque là …), au final j’avais fait le trajet a l’arriere d’un camion qui transportait des bouteille de gaz 😀
    merci encore une fois pour votre blog, il est au top !

    • Twofrenchtrip Répondre

      Ah oui en 10 ans, cela a beaucoup changé ! Bonne prochaine visite 😉

  2. Hello !
    Une petite question et j’espère que vous verrez mon message assez tôt..
    Nous sommes en ce moment à ollantaytambo et nous devons nous rendre demain à hidroelectrica pour suivre le chemin à pieds jusque aguas calientes. Comment avez vous fait ? On trouve peu d’infos sur les bus qui pourraient nous y emmener. Le bus passe bien a ollantaytambo ? A quel niveau ? Faut il réserver à l’avance ? Quel est le prix estimatif ?
    Merci pour tout et encore bravo pour votre blog qui nous sert beaucoup pendant notre voyage !!
    Zoe et Augustin

    • Twofrenchtrip Répondre

      Hola! Alors le bus se prend sur la place principale d’Ollantaytambo, on a acheté les tickets la veille au soir dans une petite tienda tenue par une femme sur la place principale (hésitez pas à demander aux flics ou aux personnes qui sont sur la place pour savoir où c’est). On a négocié à 25 soles par personne le transport jusqu’à Hidroelectrica. Le trajet est assez mouvementé avec pas mal de virages donc si vous êtes sensibles faites attention !

      Bonne visite du Machu Picchu 😊

Écrire un commentaire