Ça y est nous quittons l’Argentine pour nous rendre dans un nouveau pays, la Bolivie, l’un des pays les plus pauvres d’Amérique du Sud. On commence par un magnifique road trip de 4 jours dans le sud Lipez et le salar d’Uyuni 😊. 

Comment se rendre à Tupiza depuis l’Argentine ? 

Depuis Salta, nous prenons un bus avec la compagnie Balut pour 675 pesos par personne (environ 14€) pour rejoindre La Quiaca, ville frontalière côté Argentine. Le trajet dure environ 7 heures. Le passage de la frontière entre l’Argentine et la Bolivie se fait à pied, ça va ce n’est pas très loin 😉. On obtient très facilement le tampon de sortie Argentine mais aussi un papier qui atteste de la sortie de l’Argentine mais également de l’entrée de la Bolivie, à NE PAS PERDRE ! 

Nous arrivons donc à Villazon, ville frontalière côté Bolivie. On retire de l’argent, et miracle aucun frais, ça fait plaisir après le Chili et l’Argentine ! 😊 (au 1er juillet : 1 bob = 7,74€)

Une fois à la gare routière, nous prenons un minibus de 7 places pour partir pour Tupiza. Il suffit de tendre l’oreille pour savoir où ils sont : « Tupiza, Tupiza, Tupiiiiiiiiiiza » 😅. Le trajet est assez rapide, en 1 heure environ, bercés par les virages, nous arrivons à Tupiza. 

Que faire à Tupiza ?

Il y a 1 heure de décalage horaire en plus avec l’Argentine, soit 6 heures avec la France : quand il est 12h en France, il est 6 heures du matin en Bolivie !

Un peu de repos

Dimanche 30 juin

Nous arrivons vers 8h30 du matin, et nous allons directement à l’auberge (qui est plutôt un hôtel) Butch Cassidy grâce aux recommandations d’Adrien et Thomas. Nous pouvons tout de suite occuper la chambre privée avec salle de bain privée, un peu de repos avant de partir visiter la ville 😉. 

Recherche d’une agence 

Après avoir déjeuné de délicieuses pizzas et bu un jus d’orange bien frais au restaurant La Torre Italiana, nous partons à la recherche des différentes agences et tours qui existent. 

Après en avoir comparés plusieurs, nous choisissons l’agence Aventurista. C’est une petite agence récente avec seulement 3 chauffeurs/guides et nous avons eu l’occasion de rencontrer notre guide, Alejandro, qui gère aussi l’agence. Le feeling est tout de suite bien passé ! 😉 À la base nous devions partir à 4 avec deux français, Agathe et Alexis, rencontrés via facebook, mais finalement nous partirons à 5 avec un autre français, Romain 😊.

Nous avons payé 1100 bob par personne (environ 142€)  pour l’excursion des 4 jours qui comprend les repas, snacks, et les 3 nuits dans les logements. Si vous êtes 4, il y a une cuisinière en plus mais c’est 1250 bob par personne. À cela il faut rajouter environ 225 bob pour l’entrée de la réserve nationale, les thermes, l’entrée sur l’île Incahuasi et le passage par certains villages. Prévoyez donc du liquide sur vous !

Pour contacter Alejandro, voici les coordonnées : 

Aventurista

📩 : aventuristatupiza@gmail.com
🏠 : Av. Chichas #230, Tupiza 
📞 : +591 74224616

Balade dans la ville

Le centre de Tupiza est très mignon avec sa place principale, son église et plus loin son marché où on peut manger pour vraiment pas cher. On teste même un chausson de farine de maïs fourré à la viande de lamas 😅, c’est plutôt bon ! 

Le Cerro Corrazón de Jesus offre un beau point de vue sur la ville. 

Un tour à cheval

Lundi 1er juillet

Alejandro, notre guide de l’agence Aventurista, et sa femme Marcia nous ont proposé de faire gratuitement un tour à cheval : on accepte volontiers ! 😁 Nous partons avec Agathe et Alexis, on nous équipe de chapeaux et guêtres et c’est parti ! Une première pour Clémence de monter à cheval, Etienne quant à lui avait déjà monté un poney à l’âge de 6 ans, autant dire que nous sommes des débutants 😅.

En une vingtaine de minutes nous nous retrouvons dans un décor de Far West entourés de canyons et de cactus. Nous faisons plusieurs arrêts comme la porte du diable, la vallée de los machos ou le canyon del inca

Plusieurs fois nos chevaux tentent le trot, ça fait mal aux fesses 😂. Mis à part ça, la balade a été très agréable 😊. 

1er jour : de Tupiza à Quetena Chico

Mardi 2 juillet

Réveil à 6h30 car Alejandro passe nous chercher à l’auberge. Nous passons à l’agence et faisons la rencontre de Romain, puis nous chargeons tout sur le 4×4 ! On s’installe et c’est parti. En moins de 10 minutes, on se retrouve sur une piste, on comprend vite l’utilité du 4×4 😂. 

Des paysages incroyables

On grimpe très vite, les paysages sont splendides. Nous arrivons même sur l’altiplano situé à 4300 mètres d’altitude. Alejandro nous demande souvent si tout va bien pour ne pas subir le mal de l’altitude. Boire beaucoup d’eau et mâcher des feuilles de coca, es bueno

Nos premiers lamas

Nous faisons également la rencontre de nos premiers lamas 😍. Vous saviez que les lamas sont très propres ? En effet, ils font toujours leurs besoins au même endroit ! 

Pause déjeuner

Nous mangeons dans le petit village de Cerrillos. Au menu ce midi pastel de fileo, un plat préparé par Marcia, la femme d’Alejandro. C’est un gratin de pâtes avec de la viande, des œufs, tomates, oignons et olives, un délice ! 

La ciudad del encanto

Ensuite, nous reprenons la route et nous payons 10 bob pour découvrir la ciudad del encanto. C’est un lieu riche en formations géologiques qui depuis quelques années est accessible grâce à une route. On trouve même des pierres contenant du cuivre. Nous faisons la rencontre avec des viscachas, une sorte de gros lapins ! 🐰

Les ruines du village fantôme, Pueblo Fantasma

Nous arrivons dans le village fantôme pour visiter les ruines perchées à 4690 mètres. Il a été construit par les officiers espagnoles afin d’exploiter les mines de zinc, argent, cuivre et or tout autour par les habitants. Il ne reste plus que les murs des maisons et églises !

L’éclipse solaire

On reprend la route et à 16h40, nous tombons sur l’éclipse solaire, visible seulement en Amérique du Sud (car en Europe à cette heure ci il fait nuit 😅). Nous arrivons à bien la voir grâce à quelques nuages, magique !

Nous passons à 4900 mètres d’altitude, le maximum de la journée. Aucun problème pour nous 5 😊. On s’entend tous hyper bien, c’est top ! Nous arrivons sur le mirador Uturu où on peut voir la laguna Morijon et les volcans autour dont le volcan Uturunku à 6008 mètres d’altitude ! Alejandro est vraiment incollable sur la région et la culture de la Bolivie 😊. 

Puis, nous arrivons à l’entrée de la réserve nationale Eduardo Avaroa, au sud-ouest de la Bolivie. 

Notre première nuit à 4200 mètres

Nous arrivons au village Quetena Chico vers 19 heures. Une longue journée mais nous en avons déjà pris pleins les yeux en parcourant 270 kms ! Ce soir, dans l’auberge, il n’y aura pas de chauffage et l’électricité est avec un groupe électrogène. La nuit tombée, le froid arrive vite ! On nous prépare un thé bien chaud avec des petits gâteaux 😋. Des enfants viennent chanter et jouer de la flûte en échange de quelques bolivianos. Puis le repas est servi : soupe, purée avec des boulettes de viande ! Nous passons la soirée à jouer tous les 5 à des jeux de cartes et de dés, on passe une très bonne soirée 😉. 

22 heures, c’est l’heure d’aller tous au lit ! On dort dans nos duvets avec 5 couvertures par dessus, on ne peut plus bouger 😂.  

Ces premiers jours en Bolivie nous aurons déjà bien dépaysé ! On continue notre roadtrip dans le sud Lipez et Salar d’Uyuni pour encore 3 jours, la suite au prochain article 😉.

2 Commentaires

Écrire un commentaire