Voyager à l’étranger c’est aussi se confronter à différentes maladies pas très sympathiques !

La question des vaccins n’est pas la plus simple. Certains sont conseillés donc libre à vous de les faire ou non. Si vous décidez de vous faire piquer, prenez les rendez-vous longtemps à l’avance, car il faut penser aux rappels à effectuer avant de partir. Après de longues recherches sur internet (sur les sites Pasteur et France Diplomatie), des échanges avec nos médecins traitants… nous avons réussi à établir la liste des maladies présentes dans nos destinations :

Hépatite A

– Cette maladie se transmet par l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés ou par contact direct avec une personne infectée.
– Les pays touchés sont l’Afrique, l’Asie, l’Europe, le Moyen-Orient et l’Amérique du Sud.
– Elle se manifeste par une fatigue, fièvre, perte d’appétit, diarrhées, nausées et une jaunisse.
– Il existe un vaccin avec une injection et un rappel 6 à 12 mois plus tard.

Hépatite B

– Cette maladie se transmet par contact avec le sang ou d’autres fluides corporels provenant d’une personne infectée.
– Les pays touchés sont l’Afrique, l’Asie, l’Europe, le Moyen-Orient, l’Amérique Centrale et du Nord.
– Les symptômes sont souvent très légers passant souvent inaperçus. Il peut y avoir une gêne abdominale, nausées, vomissements, et parfois une jaunisse.
– Il existe un vaccin avec différents schémas vaccinaux.

Fièvre Typhoïde

– Cette maladie est causée par une bactérie, la Salmonella Typhi. Elle se propage par l’eau ou les aliments contaminés.
– Elle se déclenche dans des endroits où l’hygiène est précaire comme en Asie, Afrique, Amérique du Sud, Europe de l’Est et Moyen-Orient.
– Les symptômes sont une fièvre prolongée, fatigue, maux de tête, nausées, douleurs abdominales, constipation ou diarrhée. 10% des cas sont mortels.  
– Des antibiotiques existent ainsi qu’un vaccin qui n’assure qu’une protection de 50 à 65%.

Fièvre Jaune

– Il s’agit d’un virus transmis par une piqûre de moustique.
– Cette maladie très grave est présente dans les régions tropicales d’Afrique, d’Amérique Centrale et du Sud.
– Les symptômes sont les suivants : fièvre, maux de tête, nausées, vomissements et fatigue. La jaunisse est présente pour certains.
– Eviter les piqûres de moustiques et un vaccin très efficace existe avec une seule injection.

Encéphalite Japonaise

– Elle est due à un virus transmis par les moustiques.
– Contrairement à son nom, cette maladie ne s’attrape pas au Japon mais en Asie du Sud-Est.
– La plupart des symptômes sont plus ou moins graves : maux de tête et fièvre. Environ 25% des cas sont mortels. Les personnes ayant survécu gardent souvent des séquelles neurologiques permanentes.
– Un vaccin existe recommandé pour les voyageurs restant plus de 30 jours dans ces régions endémiques.

Rage

– Elle est transmise par le contact avec la salive d’un animal contaminé (morsure ou léchage).
– Elle est présente dans beaucoup de pays notamment en Amérique du Sud, Afrique et Asie.
– Le virus de la rage touche le système nerveux entraînant le coma puis la mort.
– Pour éviter tout risque, un vaccin préventif existe mais en cas de morsure il faut tout de même aller dans un hôpital pour avoir le vaccin curatif.

Après avoir chacun fait des check-ups médicaux en passant par toutes les cases dentistes, ophtalmo, dermato… Nous avons pu effectuer les vaccins communs chez notre médecin généraliste : Hépatite A, Hépatite B, Fièvre Typhoïde et vérification si nous sommes bien à jour pour le DTP (ouf c’est bon, une piqûre en moins !). Pour le reste, ils peuvent se faire à l’Institut Pasteur, dans les hôpitaux publics ou dans un centre de vaccination internationale. Les prix peuvent être très différents d’un établissement à l’autre. Pour obtenir un rendez-vous, c’est aussi toute une histoire ! Nous avons essayé plusieurs fois de contacter celui de Rennes, jamais eu de réponse…On a donc appelé celui de la Roche sur Yon, qui a réussi à nous fixer un rendez-vous 4 mois après les avoir contacté !

Nous avions donc rendez-vous fin janvier au centre de vaccination internationale au CHD de la Roche Sur Yon. 3 jours avant notre précieux rendez-vous, nous recevons un mail du secrétariat qui nous informe qu’il y a une rupture d’approvisionnement de la fièvre jaune ! Panique à bord, comment on va faire si il y en a plus ? Bref, nous décidons quand même de maintenir notre rendez-vous. Le Jour J, nous sommes reçus par un personnel très souriant et agréable. Après un long échange avec le médecin spécialiste des maladies tropicales et plusieurs rendez-vous pour faire les rappels (avec un total de 11 injections dont la fièvre jaune 😉 !!), voici les vaccins que nous avons effectué :

VaccinInjectionPrix
Hépatite A1remboursé
Hépatite B3 remboursé
Fièvre Typhoïde131,90€
Rage3 (J0, J+7, J+28 jours)40€ x 3 injections
Encéphalite Japonaise299€ x 2 injections
Fièvre Jaune158€

Il faut ajouter 40€ pour la consultation par personne. Si vous décidez de tous les faire, il faut donc prévoir une bonne enveloppe !

A notre retour, nous aurons les rappels de l’hépatite A et B à faire. Pour les autres vaccins, leur validité est de plusieurs années voire même pour la vie pour la fièvre jaune !

Et le Paludisme dans tout ça ?

Cette maladie s’attrape par les piqûres de moustiques. Il existe quatre espèces de parasites responsables du paludisme, dont une peut être mortelle. Si les autres ne tuent pas, elles peuvent rendre très malade. Il n’existe pas de vaccin mais plusieurs traitements préventifs peuvent aider à la combattre. Deux solutions s’offrent à vous :

  • Éviter les moustiques > porter dès la tombée de la nuit des vêtements qui protègent tout le corps y compris les bras et les jambes. Enduire à l’avance les vêtements d’insecticides. Utiliser un répulsif puissant pour la peau et les vêtements. Utiliser une moustiquaire imprégnée d’un traitement préventif.  
  • Les traitements > il en existe de nombreux à des prix très différents et certains peuvent engendrer de lourds effets secondaires. Le traitement est prescrit par un médecin en tenant compte des zones visitées, de la durée du voyage et aussi de la personne (âge, antécédents pathologiques…). Dans notre cas, nous allons rester un certains temps dans les zones potentiellement à risque. Notre médecin nous a prescrit un traitement curatif Eurartesim à prendre seulement à l’apparition de fièvres et ensuite dans tous les cas il faut consulter un médecin en urgence.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site de l’Institut Pasteur.


Si vous avez aimé cet article, un petit ♥ ou un commentaire pour nous le faire savoir, merci 🙂

2 Commentaires

  1. re
    nous que l’hépatite A (moi ,j’ ai déjà le B) et non remboursé pour nous !

    et Tt paludisme (atovaquone/proguanil) à commencer demain et à poursuivre 7 jrs après
    avec tout ça ,on espère rien attraper et pour vous ,que de vaccinations mais c’est ça les longs voyages

    bonne fin de préparatifs

    • Twofrenchtrip Répondre

      Ca dépend des pharmacies pour les remboursements, chaque vaccin n’a pas du tout le même prix selon où on le prend !
      J’espère que vous n’aurez rien non plus 😉

Écrire un commentaire