Nous voilà à bord de notre bus de nuit pour 9h de trajet pour Varsovie.

A la frontière entre la Lituanie et la Pologne, nous sommes arrêtés deux fois pour contrôle d’identité par des militaires. On a traversé depuis le début de notre voyage 10 pays et c’est seulement le 2e contrôle !!

On arrive donc à 5h du matin à Varsovie (on retrouve l’heure française !) après une longue nuit sans dormir. Direction l’auberge de jeunesse où on se pose un peu sur les canapés avant de prendre le petit déjeuner à 5 PLN soit 1,15€ !! Normalement le check-in n’est qu’à 15h mais nos lits sont disponibles donc on a la possibilité de pouvoir dormir, ouf un peu de sommeil !!

Après une bonne grasse matinée, et les conseils du personnel de l’auberge, on va manger dans un petit resto local. On teste des ravioles polonaises à base de canard, épinard, fromage, champignon et porc accompagnées d’une sauce cranberrys. C’est délicieux !!

On part à la découverte de la ville par la rue Nowy Swiat. Des animations s’y déroulent pour les enfants malades dans les hôpitaux.

Nous passons par le musée du compositeur Frédéric Chopin né à Varsovie. On peut même écouter ses morceaux sur des bancs dans la rue ! Dans l’église de la Sainte Croix, le coeur de Chopin repose dans un des piliers.

Les polonais sont très croyants, il y a beaucoup d’églises dans la ville. On assiste à différents mariages en anglais et polonais 🙂

Ensuite, on arrive dans la vieille ville sur la place Zamkowy où se trouve le palais royal de Varsovie. Le centre, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, a été entièrement détruit par la guerre et reconstruit à l’identique.

L’emblème de la ville est la sirène qui est présente sur la vieille place du marché ainsi que le long de la Vistule.

Puis, on passe par le Barbican pour accéder à la nouvelle ville. C’est un des rares vestiges de la fortification qui entourait Varsovie.

Après avoir pris une glace sur la place de l’église St Casimir (pas de dinosaures en vue !!), puis être passé par le lieu de naissance de la scientifique Marie Curie, on arrive aux fontaines de Wybrzeze Gdanskie. Les jeux d’eau sont très jolis !

On longe la Vistule pour arriver dans le quartier Praga, le quartier artistique et bohémien de Varsovie. Nous tombons sur la gay pride, bien entouré de policiers !

Pas mal d’endroits s’appellent des Bazar, similaire à nos brocantes du dimanche.

Dans le vieux Praga on se promène dans une ville complètement différente de Varsovie. Certains immeubles sont en très mauvais état avec des balcons qui s’effondrent (des grilles sont présentes pour protéger les passants des chutes de pierre) en cours de rénovation ou complément rénovés. Bref, le contraste est impressionnant !

Puis, on passe par le pont Most Swietokrzyski d’où on peut apercevoir le stade créé pour l’UEFA 2012. Au bout du pont, une autre statue de la sirène longe la Vistule.

Enfin, on retourne à l’auberge où on a une superbe vue depuis notre fenêtre de chambre sur le palais de la culture et des sciences.

Le lendemain, après avoir pris un bon petit déjeuner à l’auberge, on part pour la gare afin d’avoir des informations sur notre prochain train. Très peu de personnes parlent anglais et on avait oublié d’emmener nos pass InterRail. On y retournera donc demain !

On passe par un immense centre commercial très design !

Juste à côté se trouve le palais de la culture et des sciences. On peut monter pour 4€ au 30e étage (avec un ascenseur !!) afin d’avoir une superbe vue sur la ville !

On se dirige ensuite vers le ghetto de Varsovie en passant par la synagogue qui malheureusement était fermée lors de notre passage. Le ghetto est un quartier juif créé par les allemands en 1940 où furent enfermés tous les habitants de Varsovie et des alentours considérés comme juifs. A son apogée, 350 000 personnes vivaient derrière ces murs.

Un fragment de mur se trouve dans une cour entre deux immeubles. D’autres lieux par lesquels passait le mur du ghetto furent commémorés par des plaques en fonte, fixées dans le trottoir, dans 22 places choisies.

Rue Chlodna, on peut voir l’emplacement de l’ancien pont en bois reliant les deux ghettos.

Dans cette rue se trouve également la maison la plus étroite de la ville construit en 2011 : 14m² et 122 centimètres de diamètre pour sa partie la plus petite !

Le 22 juillet 1942, les allemands décidèrent de transporter les juifs au camp de mort. Umschlagplatz était le lieu de départ. Un monument y fut érigé afin de commémorer ces événements tragiques.

Pas très loin se trouve le cimetière juif. Malheureusement celui-ci ferme le dimanche.

On est ensuite parti pour se poser dans un bar pour voir le match Pologne – Irlande du Nord. Les polonais ont gagné, l’ambiance est au top 🙂

Le lendemain, après un petit déjeuner à l’auberge on part réserver nos billets de train (sans oublier nos pass InterRail !).

Sur l’avenue Jerozolimskie qui signifie l’avenue de Jérusalem se trouve un palmier pour symboliser la nature de Jérusalem. Juste à côté se trouve la copie de la statue de Charles de Gaulle (la même que sur les champs Elysees) après avoir formé l’armée polonaise. On croise un couple de français originaire de Vannes. On échange sur nos visites et nos voyages. Ils nous ont même pris en photo tellement ils avaient peu croisé de français !!

On continue sur Ujazdowskie pour aller dans son parc.

On s’arrête manger dans un bar à lait (Bar Mlecnzy) et non boire du lait !! C’est un genre de cantine où beaucoup de polonais viennent manger à l’heure de la pause déjeuner et pour pas très cher. Tous les noms des plats sont en polonais, incompréhensible !! On demande de l’aide à un jeune qui nous conseille quoi prendre.

On va ensuite dans le quartier Lazienki Park pour découvrir son château, ses jardins botaniques ainsi que la statue de Chopin.

Beaucoup d’écureuils sont présents dans le parc, on se croirait à St Jame’s Park à Londres !!

On retourne un peu en vitesse à l’auberge de jeunesse pour récupérer nos sacs avant d’aller à la gare pour prendre notre train direction Cracovie.

Écrire un commentaire