Dernière étape pour nous en Bolivie, le célèbre lac Titicaca. Situé à 3800 mètres d’altitude, nous allons découvrir le lac navigable le plus haut du monde du côté bolivien à Copacabana puis côté péruvien à Puno (ça sera pour un autre article !). Ici, ça ne sera pas plages paradisiaques, chaleur et danseuses brésiliennes, mais plutôt un côté plus authentique ! On vous y emmène 😉.

Comment s’y rendre depuis La Paz ?

Dimanche 28 juillet

Depuis La Paz, nous prenons un minibus en fin de matinée en direction de Copacabana pour 140 kms. Nous payons 20 bob par personne (à peine 3€). Avec le marché d’El Alto car nous sommes dimanche, nous mettons plus d’une heure pour sortir de La Paz ! 

Le trajet est magnifique, des étendues vertes avec au loin des montagnes enneigées de la Cordillère Royale. Puis nous arrivons aux abords du lac Titicaca, l’eau est si bleu. Au niveau du village San Pablo de Taquina nous descendons du bus pour traverser le lac Titicaca à bord d’un petit bateau (2 bob par personne). Quant au bus, il monte sur une plateforme en bois, un peu bancale ! Nous arrivons rapidement de l’autre côté du lac, nous attendons le bus en ne le perdant pas de vue (merci à nos housses jaunes bien voyantes !). Car aussitôt arrivé, nous remontons dedans pour encore une heure de trajet jusqu’à Copacabana. Le trajet est incroyable, il n’y a pas de quoi s’ennuyer 😊.

Où dormir ?

L’auberge Flor de mi Tierra

Nous avons séjourné pendant 3 nuits à l’auberge Flor de mi Tierra. Nous avons eu une chambre privée avec salle de bain et le petit-déjeuner (buffet à volonté avec salade de fruits, pains, céréales…) était compris pour 112 bob par nuit soit environ 14€ pour deux. 

Que faire à Copacabana ?

Du 28 au 31 juillet

Une station balnéaire à 3800 mètres d’altitude

Nous commençons notre balade par le bord du lac Titicaca. Celui-ci propose différentes activités balnéaires : pédalos, jet-ski, aquabulle… Des familles viennent aussi ici pour pique-niquer et boire des bières. La plage n’est vraiment pas très attrayante ! 

En remontant par la rue principale, nous tombons sur différents restaurants et des boutiques de souvenirs. À moins de 2€ la paire de boucles d’oreilles, comment ne pas craquer ? 😍 Il est aussi possible d’acheter en miniature ce que l’on souhaite pour l’avenir, ce sont des alasitas : petite voiture, maison, diplôme… Il y en a pour tous ! On peut également se faire lire l’avenir 😅 : de l’aluminium est fondu et selon la forme cela donne l’avenir !

Puis nous arrivons sur la Plaza 2 de Febrero où se trouve la basilique. La Basilique Nustra Señora de Copacabana est imposante, tout en blanc, elle est magnifique. L’entrée est gratuite, son intérieur est splendide, tout est bien décoré !

On assiste aussi à un événement très particulier qui a lieu deux fois par jour : la bénédiction des mobilités ! Quel est-il ? Deux fois par jour, les rues sont remplis de véhicules de toutes sortes (voitures, taxis, camions…) qui sont ornés de guirlandes de couleurs et fleurs. Puis un prêtre vient bénir et purifier chaque véhicule et ses passagers. On arrose la voiture de mousseux ou alcool de caïman puis on lance pleins de confettis dessus ! C’est très particulier à voir…

Le site Horca del Inca

Ce site est un ancien observatoire astronomique inca, nommé Pachataka 👀. En grimpant sur la colline Kesanani, nous arrivons au niveau d’une cahute où le droit de passage est de 10 bob par personne. 

Le chemin est plutôt agréable malgré l’essoufflement dû à l’altitude. Arrivés en haut, nous avons une superbe vue sur Copacabana et le lac Titicaca et nous sommes seuls ! Le seul bruit qu’on entend est les enfants jouant dans la cour de récréation plus bas et des fanfares sur la place principale. 

La plateforme où nous nous trouvons contient deux pierres parallèles qui servaient pour déterminer les saisons, les mouvements lunaires. Il y a aussi de grands toboggans naturels qui ont été façonnés par la pluie et le vent 😉.

Grimper jusqu’au Cerro Calvario 

Le Cerro Calvario permet d’avoir un autre point de vue sur Copacabana et le lac. Étant en altitude, la montée est un peu difficile, il faut prendre son temps 😅 ! Nous empruntons le chemin de croix depuis l’église fait en escaliers de pierre. Nous sommes pendant les fêtes de la Virgen del Carmen, une fête religieuse où beaucoup de locaux viennent ici pour effectuer des rituels. Le long du chemin, des stands proposent à la vente tout un tas d’articles pour les rituels : chapelets, confettis, petites voitures, pétards, serpentins, bières… En arrivant en haut, il y a une file d’attente énorme pour accéder à la Vierge ! Certains se réunissent entre eux pour trinquer à la santé de la Vierge et de la Pachamama en lançant des pétards. Nous sommes attristés face à tous les déchets que laissent les locaux, c’est catastrophique…

La vue est tout de même très sympa 😊. Nous redescendons par un autre sentier beaucoup plus escarpé !

Où manger ?

Selon les recommandations du lonely planet, nous avons mangé au restaurant Aransaya. Etant au pied du lac Titicaca, nous prenons tous les deux une truite du lac, trucha a la plancha y trucha romana. C’est plutôt bon 😋.

Le marché est l’endroit idéal aussi pour déguster une truite ! D’ailleurs l’une des meilleures que nous aurons eu l’occasion de manger 😉.

La Isla del Sol

Visiter la Isla del Sol est un immanquable en venant à Copacabana. Il est possible de passer par des tours organisés pour visiter la Isla del Sol (l’île du soleil) et la Isla de la Luna sur une journée. Nous préférons faire que la Isla del Sol, y rester une nuit pour bien s’imprégner de l’ambiance. 

Comment aller à la Isla del Sol ?

Nous arrivons au port 15 minutes avant le départ de notre embarcation prévu à 8h30 et acheté la veille dans un bureau. Nous attendons, en voyant les autres touristes montés à bord de leur bateau. Bizarre, personne ne sait où se trouve notre bateau… Il est 8h30, on se dépêche de remonter dans la rue pour retrouver la femme qui nous a vendu ce billet ! Finalement elle s’était trompée d’horaires, son agence n’a que des départs à 13h30… Énervés, nous arrivons à nous faire rembourser et à monter à bord d’un autre bateau qui partira plus tard, vers 9h30 pour 25 bob par personne l’aller. Tout se finit bien et nous mettons une heure pour arriver à la Isla del Sol ☀️.

Le retour coûte un peu plus cher (30 bob par personne) car il y a seulement une compagnie et l’argent va à la communauté de l’île. 

Où dormir sur la Isla del Sol ?

En arrivant sur l’île, le soleil est au rendez-vous, elle porte bien son nom 😉. Nous payons un droit d’entrée de 10 bob par personne. Sur les conseils de plusieurs blogs, nous allons dormir à l’hôtel Puerta del Sol tout en haut de la colline à 4040 mètres ! Les 30 minutes de montée sont assez difficiles avec les sacs à dos et l’altitude mais la vue est superbe 😍. Nous payons 40 bob par personne pour une chambre privée. Nous serons seuls dans cet hôtel, à nous la tranquillité sur la terrasse 😉.

Où manger sur la Isla del Sol ?

Nous avons eu l’occasion de manger dans deux restaurants : 

  • Pachamama dans le village d’Yumani : superbe vue et menu à 35 bob (soupe de quinoa aux légumes, poulet à la moutarde ou truite à la plancha, accompagnés de petits légumes croquants et une banane au chocolat en dessert)
  • Las Velas : le restaurant n’a pas d’électricité, chaque table est éclairée à la bougie 🕯. Dans la cuisine tout fonctionne grâce aux panneaux solaires. L’attente est un peu longue (environ une heure) car tout est fait minute : truite en papillote au vin blanc avec des petits légumes à la vapeur et du quinoa !

Que faire sur la Isla del Sol ?

L’île comporte 800 familles (environ 2500 personnes). Elle n’a pas de route et donc pas de voiture, tout se fait à pied. Depuis deux ans, des conflits sont présents entre la partie nord et la partie sud de l’île pour différentes raisons (construction d’hôtels, différentes taxes sur l’île, problème de drogues et alcoolisme…). Il n’est donc possible de seulement visiter la partie sud de la Isla del Sol, où se trouve le village de Yumani. 

Se balader dans les ruelles de Yumani est un réel plaisir en suivant les ânes qui reviennent du port transportant les provisions. Dans les cours des maisons on trouve beaucoup d’animaux : poules, moutons, cochons… Entre les enfants qui reviennent de l’école, les femmes qui font sécher les pommes de terre et les hommes travaillant dans les champs, il y a de l’animation ! 

Différents points de vue sur l’île offrent des panoramas sublimes 😍 comme le Cerro Palla Khasa, à 4140 mètres ! Le Cerro Palla Khasa lui offre un point de vue sur l’île et sur la Isla de la Luna. 

Profiter du soleil sur la terrasse de l’hôtel est aussi très agréable 😁. Etienne s’est lancé dans l’apprentissage de la quena, une flûte traditionnelle 🎶. On a aussi eu l’occasion d’admirer un magnifique ciel etoilé ✨.

Se balader sur la Isla del Sol a vraiment été un plaisir avec ses paysages lunaires, ses forêts d’eucalyptus et l’étendue d’eau qui nous entoure qui se confond facilement avec un océan. Un petit air de Méditerranée 🌊.

On quitte la Bolivie, direction le Pérou 

La ville de Copacabana n’aura pas été un coup de cœur mais par contre nous avons beaucoup aimé la très belle île Isla del Sol. Il est temps de quitter la Bolivie après un mois passé dans ce splendide pays, encore authentique (le bilan arrive très vite). À présent, nous prenons pour Puno, une petite ville située au bord du lac Titicaca mais cette fois-ci côté péruvien. 

2 Commentaires

  1. Odile & Daniel Répondre

    Merci les enfants de nous faire voyager avec les belles photos et les commentaires en restant assis dans le canapé.

    N’hésiter pas à leur laisser un petit commentaire sur le blog aussi pour les encourager à nous écrire rapidement leurs nouvelles aventures …..
    Encore merci

    • Twofrenchtrip Répondre

      C’est avec plaisir qu’on partage ça avec vous 🙂
      On rattrape doucement le retard… ^^

Écrire un commentaire