Nous quittons Santa Cruz de la Sierra pour à présent découvrir une toute autre ville, beaucoup plus animée, Cochabamba. Située à 2570 mètres d’altitude, c’est l’entrée du parc national de Toro Toro, pour découvrir les traces de dinosaures. Mais avec la cheville de Clémence qui se remet doucement, nous nous contenterons de seulement visiter Cochabamba. 

Que faire à Cochabamba ?

Dimanche 21 juillet

Après un trajet en suite cama plutôt agréable car nous pouvions allonger complètement nos jambes (ce qui est plutôt rare en Amérique du Sud), nous posons nos affaires dans l’auberge Samay Hostel. Nous avons même droit au petit-déjeuner : œufs brouillés, pain, beurre, confiture et des fruits ! 

La Plaza 14 de Septiembre

Après un bon petit-dej, nous partons découvrir la ville. Nous commençons par la place principale avec ses bâtiments coloniaux qui l’entoure dont la cathédrale. Au centre, une fontaine entourée de palmiers ! C’est toujours sur ce genre de place qu’on découvre la vie des locaux : des vendeurs de fruits, des cireurs… On teste même un jus de canne à 1 bob le verre, c’est plutôt bon ! 😊

Le marché 1er de Marzo, 25 de Mayo

Un marché qui regroupe nos deux dates d’anniversaire, alors ça c’est vraiment original 😅 ! Nous y allons grâce aux conseils de locaux rencontrés sur la place. En effet, nous avons besoin de quelques services : nos chaussures ont besoin d’une petite réparation (3€) et le pantalon d’Etienne a besoin d’être recousu (2€) ! Parfait, tout est fait très rapidement et pour pas cher 😉. On sympathise même avec la couturière qui nous raconte quelques anecdotes sur la Bolivie comme le fait que les femmes ont en moyenne leur premier enfant à l’âge de 14 ans ! 

Nous déjeunons en face dans le marché 27 de Mayo, un délicieux et bien copieux pique macho

Mercado La Cancha

Le marché de la Cancha est probablement le plus grand marché en plein air d’Amérique du Sud ! Coloré et très animé, il se situe sur plusieurs avenues de la ville. Nous l’avons parcouru pendant presque 2 heures ! On y trouve vraiment de tout : fruits, légumes, viandes, poissons, épices, fromages, repas sur place, ameublement, literie, outillage, quincaillerie, vêtements, déguisements, dvd, paniers en osier, couturiers et cordonniers… et même des fœtus de lamas ! 

En rentrant à l’auberge, nous prenons un goûter chez Cristal : glaces maracuya vanille pour Etienne et snickers tumbo pour Clémence, un délice ! 

El Cristo de la Concordia

Nous partons ensuite en direction d’El Cristo de la Concordia qui surplombe la ville, inaugurée en 1994, avec ses 40,4 mètres de haut ! Il serait le second plus haut Christ au monde, derrière le Cristo Rey de Świebodzin en Pologne (et ses 52,5 m de hauteur) mais légèrement devant le Christ Rédempteur de Rio de Janeiro au Brésil (et ses 38 mètres). 

Nous pensions prendre le téléphérique pour y aller mais il est 17 heures et la file d’attente est énorme, en effet l’aller retour coûte 1,50€. On décide donc de grimper les 1250 marches qui séparent la ville de la colline San Pedro. Ça grimpe bien, on est très vite essoufflé… 😅 On arrive enfin au pied du Christ : la vue est magnifique sur la ville, nous avons même droit à un coucher de soleil 🌇. Normalement il est possible de monter à l’intérieur du Christ pour 2 bob mais c’est en travaux jusqu’à septembre, dommage. Finalement, nous redescendons en téléphérique au-dessus d’une ville illuminée ✨. 

Matinée tranquille

Lundi 22 juillet 

Après un bon petit-déjeuner et un jus d’orange avec les oranges achetés la veille sur le marché, nous nous posons dans les canapés pour rédiger de nouveaux articles et regarder le nouvel épisode de Pékin Express (eh oui cette année ils sont en Amérique du Sud 😉). 

Déjeuner italien

Pour le déjeuner, nous avions repéré une adresse italienne, le restaurant Pertitti. Nous prenons des pates sauce bolognaise et au pesto, le tout recouvert de parmesan, c’est délicieux 😋 !

Les joies de la poste !

Voulant envoyer des petits cadeaux à la famille et amis (ils se reconnaîtront 😉), nous décidons de passer à la poste. Après une vérification du contenant de l’enveloppe (au cas où les boucles d’oreilles seraient illégales…), nous avons l’obligation de mettre une photocopie du passeport sur l’enveloppe, ainsi que le certificat de douane, on se demande bien comment tout va tenir dessus ! On part donc chercher un kiosco pour faite cette photocopie, mais à la bonne taille car sinon ça dépasse de l’enveloppe 😅. Finalement tout tient sur l’enveloppe, en espérant que cela arrive à bon port ! (Oui oui, c’est bien arrivé 😁)

Départ pour La Paz

Nous passons récupérer nos affaires à l’auberge puis nous prenons un taxi pour le terminal de bus. Après avoir comparé plusieurs compagnies, nous choisissons El Dorado pour 90 bob par personne pour une suite cama ! On va s’habituer à prendre des bus confortables où on peut s’allonger complètement 😉. C’est parti pour 380 kms en 8 heures de trajet

On a beaucoup aimé Cochabamba, une ville très animée avec son immense marché et on y mange plutôt bien (notre meilleur pique macho de Bolivie 😍). Directement à présent La Paz !

2 Commentaires

  1. Les amis chanceux se reconnaissent ❤️ Merci encore pour ce beau cadeau bolivien 🙂

Écrire un commentaire