Après 12 heures dans un train de nuit, nous arrivons au nord de la Thaïlande, à Chiang Mai, la ville aux 300 temples.

Notre arrivée à Chiang Mai

Dimanche 15 mars

C’est vers 7h30 que nous descendons sur le quai de la gare à Chiang Mai. Après un contrôle de température (par rapport au Covid-19), nous montons dans un taxi pour nous rendre à notre guesthouse, Rendez-Vous Guesthouse. On avait pas réservé mais il y a si peu de touristes en ce moment que quasiment toutes les chambres sont disponibles. Le gérant, tellement adorable nous propose de faire un check-in plus tôt et on peut même prendre le petit-déjeuner qui est très copieux 😊. 

En fin de matinée, nous partons découvrir la ville de Chiang Mai, la capitale du Nord de la Thaïlande. Nous sommes au cœur de la vieille ville qui est entourée par des remparts et douves. Le centre est donc très tranquille, sans trop de klaxons ! La ville possède de magnifiques temples et en effet elle est surnommée la ville aux 300 temples. Beaucoup sont construits en teck, un bois provenant autrefois des frontières boisées. 

Nous commençons par le temple le plus ancien de Chiang Mai, le Wat Chiang Man. Derrière le temple nous assistons même à la répétition d’un spectacle de danse 😁. Tout près se trouve le Wat Inthakhin Saduemuang abritant autrefois le pilier de la ville. 

Pour déjeuner ce midi, nous allons au SP Chicken Restaurant, qui prépare selon le guide le meilleur poulet rôti de Chiang Mai. C’est bon mais pas le meilleur pour nous 😅.

Nous visitons ensuite le Wat Phra Singh (40 bahts par personne), le temple le plus vénéré de Chiang Mai. Il abrite beaucoup de vieilles images de bouddha ainsi que plus de 700 moines ! 

Après un peu de repos à la guesthouse pendant les heures chaudes, nous ressortons pour assister au marché Sunday Walking Street. C’est un énorme marché à ciel ouvert où on trouve des stands de souvenirs (sculpture sur bois, statuettes de bouddhas, instruments de musique thaïlandais, vêtements, lanternes et ombrelles en papier, bijoux en argent…) et de la nourriture, parfait pour le dîner 😋. Pendant que nous mangeons, un orage commence à arriver, la pluie aussi 😂. Tout le monde se précipite pour ranger ses affaires, on patiente un peu avant de rentrer en vitesse à la guesthouse ! Avec la chaleur, nos vêtements secheront vite 😉. 

Le temple de Doi Suthep 

Lundi 16 mars

Le lendemain, après un petit-déjeuner très copieux à la guesthouse, nous commandons un taxi pour nous emmener à Doi Suthep. C’est une colline située à une quinzaine de kilomètres de Chiang Mai, mais ça grimpe bien, on s’accroche à l’arrière du pick-up entre tous les virages 😅. 

Arrivés au pied du temple, l’accès se fait soit en téléphérique (20 bahts/personne) soit en montant les 306 marches. Les parents de Clémence choisissent le téléphérique et nous l’escalier ! L’escalier blanc est impressionnant et est bordé de deux rampes en forme de Naga, un serpent à tête de dragons. Pour la petite histoire, c’est le Roi Nu Naone qui a ordonné la construction du temple à cet emplacement. Pourquoi ? Car ça serait ici qu’on aurait retrouvé un éléphant blanc mort transportant une relique magique de bouddha ! Le temple est magnifique, étincelant de dorures. Le calme y règne, c’est agréable 😊. 

Initiation au massage traditionnel 

De retour à la guesthouse, en fin d’après-midi nous avons rendez-vous dans un salon de massage, une première en Thaïlande pour tout le monde ! 😁 Pour même pas 6€ l’heure, nous en ressortons tout détendu, apaisé même si sur le moment le massage peut paraître très … brutal 😂.

En route pour la boucle Mae Hong Son

Mardi 17 mars

Tous les matins, nous suivons de près les nouvelles par rapport au coronavirus. C’est aujourd’hui qu’est annoncé le confinement en France 😷. Nous en discutons longuement, savoir si nous rentrons plus tôt, mais la Thaïlande n’a rien à voir avec la France qui a déjà connu en 2002 l’épidémie du Sras, le pays est donc beaucoup plus préparé (Au 5 mai 2020, en Thaïlande seulement 54 morts alors qu’en France 25 201 morts pour un nombre d’habitants similaire). 

Nous décidons donc de continuer notre séjour, c’est parti pour 4 jours de roadtrip autour de Chiang Mai. La suite dans le prochain article 😉. 


Quelques jours plus tard…

De retour sur Chiang Mai

Samedi 21 mars

De retour hier soir après 4 jours de roadtrip, aujourd’hui la journée s’annonce tranquille. Depuis notre dernier séjour ici, l’ambiance a changé : les restaurants commencent à fermer, on peut seulement prendre à emporter ; les hôtels aussi ferment car il y a de moins en moins de touristes. C’est en se baladant que nous remarquons cela, en discutant avec les locaux ou encore en voyant les chauffeurs de taxi qui se jettent tous sur nous en cherchant un peu d’argent à se faire. C’est assez triste à voir… 😕 On en profite pour faire un dernier massage au même endroit que la dernière fois, toujours aussi bien 😉. 

 Les alentours de Chiang Mai entre orchidées et éléphants 

Dimanche 22 mars

Comme beaucoup de lieux commencent à fermer, nous suivons les recommandations du gérant de notre guesthouse 😊. Aujourd’hui ça sera visite d’une ferme d’orchidées ! Grâce à l’application Grab, un chauffeur de taxi vient nous chercher pour nous y emmener. Notre chauffeur restera toute la journée avec nous 😉. 

La ferme des orchidées est située à 15 kms au nord de Chiang Mai, l’entrée coûte 40 bahts par personne. Plus de 50 variétés d’orchidées sont présentes toutes de couleurs différentes, c’est super beau. D’ailleurs le pays est le plus grand exportateur d’orchidées au monde, elle abrite environ 1300 espèces d’orchidées dont beaucoup poussent en pleine nature. Il y a aussi une enceinte remplie de papillons qui volent au-dessus de plantes tropicales. C’est magnifique et puis il n’y a personne !

En discutant avec notre chauffeur, il nous conseille d’aller ensuite dans un sanctuaire d’éléphants juste à côté, le Mae Rim Elephant Home. Difficile de choisir un endroit où les éléphants sont bien traités, sans trek à dos d’éléphants ou spectacle où on peut voir les éléphants jouer avec un ballon ou peindre avec leur trompe… Dans ce sanctuaire, ce sont des éléphants récupérés du village qui sont là pour se reposer et avoir une vie libre. L’entrée coûte 1500 bahts par personne (environ 40€) comprenant un repas, une tenue pour ne pas nous salir et différentes activités avec les éléphants. Après avoir mangé un pad thaï et de la pastèque qui nous rafraîchit bien, nous nous changeons pour porter des vêtements de couleur neutre (les éléphants ne voient que du noir et du jaune, qui leur rappelle la banane 😅). Nous sommes avec deux espagnols, on sera 6 pour découvrir le quotidien des 4 éléphants qui séjournent dans le sanctuaire. 

Notre guide nous présente les différences entre les éléphants d’Asie et d’Afrique, nous donne quelques informations sur l’éléphant : au quotidien, il mange jusqu’à 400 kg de nourriture (canne à sucre, bananes…) et boit jusqu’à 50 L d’eau par jour ! La durée de gestation est de 22 mois, à sa naissance l’éléphanteau pèse déjà 100 kg, un gros bébé ! Nous apprenons aussi quelques mots en thaï pour parler à l’éléphant avant de passer aux différentes tâches quotidiennes. Pendant 2 heures, nous nous occuperons donc de Mo Wa (51 ans), Uthai (39 ans), Mo Khux (37 ans) et NongLuck (29 ans). Un super moment 😁 !

De retour sur Chiang Mai, nous dînons ce soir tout près de la guesthouse dans le restaurant Cooking In Love. Il est encore ouvert et très bien noté sur TripAdvisor. En effet, nous avons très bien mangé 😉, curry à la mangue, curry à la coco, spring rolls ou encore un fried rice !

Dernière journée à Chiang Mai

Lundi 23 mars

Ça y est le gouvernement thaïlandais a annoncé la fermeture de beaucoup de lieux public, les restaurants sont ouverts seulement pour le take-away et les frontières ferment au fur et à mesure ! Nous rangeons toutes nos affaires, tri des photos, rédaction de nouveaux articles, belote et direction la gare. Notre train de nuit pour Bangkok est à 18 heures mais dès 17 heures il est déjà là ! On monte à bord, c’est parti pour 12 heures de trajet. 

On a beaucoup aimé Chiang Mai, une ville très agréable et calme encore plus en cette période à cause du coronavirus… Les locaux sont toujours adorables, on s’est régalé de la beauté des temples mais aussi de la nourriture. C’était aussi l’occasion de tester pour la première fois un massage traditionnel thaïlandais, superbe expérience ! 

Écrire un commentaire