Le nord du Pérou est souvent boudé par les touristes alors que pourtant cette région a tant à offrir. Nous avons fait de belles découvertes dans la région de Chachapoyas notamment le site de Kuelap et la cascade de Gocta. 

Comment venir à Chachapoyas ? 

Dimanche 20 septembre

Qui dit région moins touristique, dit peu d’agence et également long trajet ! 😅 On choisit donc l’unique compagnie qui part de Trujillo pour Chachapoyas, soit Movil Bus pour plus de 16 heures de trajet à 65 soles par personne. On a donc 660 kms à parcourir depuis Trujillo ! Nous arrivons à Chachapoyas très tôt, vers 6h30. 

Où dormir à Chachapoyas ? 

Samedi 21 septembre

Nous avons choisi de loger à l’auberge Hostal Norte. Pour 30 soles la nuit pour deux, nous avons droit à une chambre avec 3 lits ! On a de la place 😁. La salle de bain est commune. En plus, sa localisation est parfaite, juste à côté de la Plaza de Armas. 

Que faire à Chachapoyas ? 

Chachapoyas est situé dans le nord du Pérou, à 2334 mètres d’altitude, le long de la Cordillère des Andes. On s’y sent bien dans ses rues paisibles avec ses maisons blanches ornées de balcons en bois sculpté ! Il y a vraiment peu de touristes. Elle offre de précieux vestiges historiques dans ses environs légués par les Chachapoyas « guerriers des nuages« . Cette civilisation remonterait aux environs du 8ème siècle avec une croissance vers le 11ème siècle. Mais cette civilisation a connu ensuite l’arrivée des Incas et conquistadors espagnols. La population passa en quelques années de 400 000 à 20 000 habitants à cause de la grippe et pauvreté. 

Le centre de Chachapoyas se visite très rapidement avec sa place principale, la Plaza de Armas, son église et son marché. On s’est fait plaisir au marché en achetant pleins de fruits (ananas, mangue, noix de coco…) et légumes de la région 😊. 

Les ruines de Kuelap 

Dimanche 22 septembre

Perché à plus de 3000 mètres d’altitude, Kuelap est surnommé le Machu Picchu du Nord et commence à attirer pas mal de monde surtout depuis l’ouverture du premier système de télécabines au Pérou ! 

Comment s’y rendre ?

Nous avons choisi d’y aller avec l’agence Chachapoyas Expedition au prix de 85 soles tout compris par personne (transport, repas, ticket d’entrée, téléphérique et guide). 
Nous partons à 9h de l’agence en minibus, le trajet jusqu’à Kuelap dure environ une heure.
Arrivés au village, nous reprenons un autre minibus qui cette fois-ci nous emmène aux pieds des télécabines construites par une entreprise française en 2017 afin de faciliter l’accès au site ! Ces 26 télécabines sont les premières au Pérou, les locaux sont excités et filment tout 😂. Les 7 kms parcourus sont magnifiques en descendant puis en remontant les pans de la vallée. 

En arrivant à l’entrée du site, nous remarquons qu’il y a beaucoup de nationaux ! En effet, le site est visité par 70% de péruviens et 30% d’étrangers. 

Kuelap est donc une citadelle entourée d’un rempart impressionnant mesurant plus de 20 mètres de haut ! Cette cité fortifiée, redécouverte en 1843, est située à 3000 mètres d’altitude, sa superficie totale est de 7 hectares. Elle fut construite par les Chachapoyas entre 500 et 800 après JC. Sur le site, on trouve 400 habitations circulaires servant pour 6 à 8 personnes chacune. On dit même que le volume de pierre utilisé pour construire l’enceinte serait 3 fois plus importants que celui de la pyramide de Khéops en Egypte ! D’ici, on pouvait observer toute la vallée et surveiller les environs. 

Au fil de la visite, nous découvrons les différentes entrées dont l’entrée principale avec son chemin se rétrécissant au fur et à mesure pour ne laisser qu’une personne, une excellente défense en-cas d’attaque !  

Dans les 400 habitations rondes vivaient les familles riches car c’était un privilège de vivre en altitude, proche des dieux. Les murs mesuraient de 4 à 5 mètres de haut avec un toit qu’on suppose en forme conique pour laisser s’écouler l’eau. Dans chaque maison on retrouvait un espace pour faire du feu et un trou pour enterrer les morts. Certaines habitations possèdent des frises décoratives pour représenter les divinités des Chachapoyas.

Différents bâtiments très importants ont été découverts sur le site de Kuelap servant de lieu de culte, cérémonie, pour appeler la pluie ou encore de bloc opératoire en s’appuyant sur l’anatomie des cochons d’Inde 😅 (à cette époque là, ils étaient déjà bien présents) ! Dans plusieurs de ces bâtiments on a retrouvé des ossements disposés en position fœtale pour permettre aux morts de revenir au moment de leur création. 

La fin de Kuelap serait due à un conflit entre les familles qui aurait provoqué un massacre car on a retrouvé aucune trace d’épée ou d’armes à feu. Suite au massacre, Kuelap a été incendiée… Une visite très intéressante, avec une guide riche en informations. Nous terminons la visite sous une fine pluie, tout le monde sort son poncho ! Sur le chemin, on aperçoit même des colibris, mais ils sont trop rapides pour les photographier 😅. De retour au village de Kuelap, nous faisons une pause déjeuner avant de rentrer sur Chachapoyas. 

La cascade Gocta 

Lundi 23 septembre

Après avoir pris de bonne heure un taxi jusqu’au village de Cocachimba (10 soles par personne), ce sont 5 kms de randonnée qui nous attendent jusqu’à la cascade de Gocta. L’entrée sur le site coûte 10 soles par personne. 

Le chemin alterne entre montées et descentes. On marche sous une fine pluie mais ça va ! Il est possible de faire les 3 premiers kms à cheval. Sur le chemin on aperçoit l’immense cascade en s’approchant au fur et à mesure ! On voit aussi des champs de canne à sucre et de café. Nous mettons 1h40 pour arriver au pied de la cascade, on s’y sent tout petit.  

Nous ne voyons plus que la partie basse de la cascade qui fait environ 560 mètres. Les chutes de Gocta tombent sur deux niveaux et au total elle mesure 771 mètres. Il s’agirait de la 3ème chute la plus haute du monde selon National Geographic qui autorise les interruptions dans la chute alors que World Waterfall Database la classe en 15ème position 😅. Les habitants du village ont toujours connu cette cascade qu’ils pouvaient voir au loin, mais elle a été seulement référencé et mesuré en 2002 par l’allemand Stefan Ziemendorff. Les habitants ne voulaient pas s’en approcher, de peur de toutes les légendes autour de Gocta dont une sirène qui charmait les hommes du village et les entraînait au fond de la cascade pour les tuer… 

Nous restons une bonne demi-heure à contempler cette cascade et à manger un snack ! Le retour est plus physique, ça grimpe et l’humidité est bien présente. On croise pas mal de personnes dont certaines avec des agences, nous avons bien fait de partir tôt… 

Au retour, nous déjeunons au village au restaurant La Terraza avec une chouette vue sur la cascade 😊. Nous prenons ensuite un tuk-tuk jusqu’à la route principale (5 soles par personne), ça secoue pas mal 😅. Puis nous reprenons un collectivo à 5 soles par personne jusqu’à Chachapoyas. 

Direction l’Amazonie 

Mardi 24 septembre

Nous quittons déjà notre auberge car un long trajet s’annonce pour nous rendre en Amazonie, première étape, un bus pour Tarapoto !

Chachapoyas et ses environs ont énormément à offrir, nous n’avons pas tout fait malheureusement comme les sarcophages de Karajia, la grotte de Quiocta ou encore le canyon de Sonche. En plus les locaux sont très gentils ! Mais l’Amazonie nous attend 😉.

4 Commentaires

  1. Coucou les copains !
    Dimanche buen pluvieux, pas de vélo pour moi ce matin, mal au dos.
    Petite notification sur mon smart phone pour me prévenir d’un nouvel article de deux cocos partis découvrir le monde…
    Je me prépare un bon chocolat chaud Van Houten, me glisse sous un plaid sur le canapé et hop c’est parti aussi pour moi le voyage !!!!
    Merci les amis !

    • Twofrenchtrip Répondre

      Aaaah le fameux chocolat chaud fait à la casserole avec du Van Houten 😉 ça donne envie !

      • Bonjour bien dommage que vous ne donniez pas le
        Nom
        De Nuevo Tingo ,
        Nom du village où part le téléphérique du Pérou . J’ajoute que dans le village il y restaurants hôtel s et même guide en français . Dormir dans le village donné au visiteurs la opportunité de visiter Kuelap tôt le matin et seuls bien
        Avant que les tours touristiques n’arrivent de Chachapoyas . Je rectifie l’information Donnée “ Sachapuyo” qui est le nom d’origine des Chachapoyas signifie “ guerriers des nuages pas homme des nuages .
        L erreur sur la découverte de Gocta est maladroite également car la cascade n’a pas été “découverte “ puis ce qu elle se
        Voit depuis le
        Village mais à était mesurée par Stefan Ziemendorff et du coup exploitée touristiquement . Voilà en tout ça
        Merci de vous êtes aventurer
        En Amazonas et d’en parler
        C’est toujours mieux pour nous qui y vivons . Belle route

        • Twofrenchtrip Répondre

          Comme nous sommes passés par une agence, nous nous sommes arrêtés au village seulement pour y manger ;).
          Merci pour les petites informations à modifier, on va rectifier cela.

Écrire un commentaire